Example Ad #1 (only visible for logged-in visitors)

Ça y est ! Vous êtes sûr, vous l’avez, votre idée de premier roman ! Vous vous êtes réveillé en sursaut cette nuit, et vous êtes ni plus ni moins persuadé que vous détenez l’idée du siècle ! Votre futur roman sera un best-seller mondial ! Un succès interplanétaire ! Oui mais voilà, vous n’avez que l’idée. Il reste à l’écrire, ce roman !

Il ne faut pas se leurrer, écrire un premier roman ne s’improvise pas. Des étapes précises et rigoureuses doivent être respectées. Avez-vous appris à écrire un roman ? Ces quelques conseils d’écriture vous permettront d’avoir une idée plus précise de la manière dont il faut se prendre pour raconter sa belle histoire…

 

La préparation du roman

Avant même d’écrire la moindre lettre de votre futur manuscrit, un travail de préparation doit être réalisé de manière complète. Et avant toute chose, il faut se poser une bonne question : quelles sont vos compétences en terme d’écriture ? Il faut savoir que mis à part les formations littéraires classiques à l’université, il existe des écoles spécialisées et des ateliers d’écriture ouverts à tous. Ils peuvent vous aider à démarrer avec des bases solides. Par ailleurs, des sites d’écriture ou des forums d’écriture sont également ouverts à tous les écrivains en herbe. N’hésitez pas à prendre contact !

L’idée du roman

Un roman sans idée, c’est quand même un peu gênant. Trève de plaisanterie, l’idée générale de votre histoire est cruciale pour le succès de votre production littéraire ! L’inspiration doit envahir votre esprit, et vous devez la mûrir, jusqu’à obtenir une idée parfaitement claire et limpide de votre futur livre. Ensuite, le choix du style littéraire est fondamental : Comment utiliserez-vous les moyens d’expression de la langue française ? On n’écrit pas de la même manière un polar historique et une autobiographie !

L’approfondissement du thème de votre histoire

A ce stade, il est nécessaire de lire des livres traitant du même sujet que votre roman. Vous pourrez mieux distinguer les trames, les figures de style, les petits secrets que les auteurs appliquent dans leurs romans. Consultez également les blogs littéraires relatifs à votre thème.

Les autres aspects relatifs à la forme et au fond

Bien sûr, vous êtes très pressé à l’idée de rédiger votre texte. Pourtant rien ne devant être laissé au hasard, il faut vous poser les dernières bonnes questions pour finaliser cette préparation. Parmi les plus importantes, on retiendra :

  • pour le fond : les différents enjeux, et le choix du contexte. Dans quel lieu votre histoire prend-elle place ? A quelle époque ? Un roman cohérent devra prendre en compte les spécificités précises des lieux et des époques. Par ailleurs, quels sont les enjeux de l’histoire ? Idéalement, ils seront à la fois externes (le but ultime du héros) et internes (le conflit moral du personnage principal) ;
  • pour la forme : les choix de la personne et du temps. Utiliserez-vous la première ou la troisième personne du singulier pour le récit ? En d’autres termes, “je” parle ou “il” parle ? Par ailleurs, le choix du temps n’est pas à prendre à la légère. Parler au passé est le plus souvent utilisé dans les romans. Pourtant, le choix du présent peut être judicieux car il est plus “impliquant” pour le lecteur.

 

L’écriture des fiches préparatoires

Il est indispensable de connaître sur le bout des doigts le plan de votre texte, et les piliers sur lesquels votre histoire repose.

Les personnages

Créez une fiche par personnage, et détaillez chacun de la manière la plus complète possible. Quel est son aspect physique précis ? Sa personnalité et son caractère ? Son histoire de vie ? Ses objectifs dans votre roman ?

Le plan du roman

Le fil conducteur de votre histoire doit se refléter d’une manière cohérente dans le plan du roman. Le plan peut certes évoluer au fur et à mesure de votre prochaine écriture. Cependant, il est nécessaire de structurer de manière formelle la manière dont votre histoire va se dérouler.

L’écriture de votre roman

La rédaction effective

Ca y est, vous êtes prêt à vous lancer ? Prenez votre plus beau crayon (ou votre traitement de texte préféré), et lancez l’écriture du brouillon ! Il est important d’être très rigoureux sur les moments dévolus à l’écriture et de ne pas vous laisser vous déconcentrer. Autrement cet exercice risque de vous prendre un temps… infini ! Définissez des périodes pendant lesquelles votre concentration devra être intense.

La prise de recul et la relecture

La rédaction achevée, prenez le temps suffisant pour “digérer” le travail réalisé. Ce moment de maturation est très utile. Il vous permettra de reprendre votre manuscrit ultérieurement pour le corriger et l’améliorer, et ce durant tout le temps nécessaire.

Le destin de votre roman

Vous pensez avoir finalisé votre travail ? Parfait ! Ou presque… Passons aux dernières étapes.

Les intervenants extérieurs

Soumettez votre roman à des amis et proches, et récoltez leurs suggestions. Utilisez si possible les compétences d’un correcteur professionnel pour peaufiner votre roman.

Les éditeurs

Envoyez votre manuscrit, accompagnée d’une lettre personnalisée, aux professionnels spécialisés dans le même type de roman que le votre et susceptibles de l’éditer. Ne vous découragez pas en cas de refus, relancez chacun d’entre eux, apprenez de vos difficultés et accrochez-vous !

 


 

Une excellente idée de roman ne suffit malheureusement pas pour le mener à bien. Apprendre à écrire un roman est une condition sine qua none pour obtenir un bon manuscrit, tant sur la forme que sur le fond. De plus, l’apprentissage des règles permet d’éviter les nombreux écueils. Si vous avez un doute, les sites consacrés à l’écriture et les écoles littéraires sont une aide précieuse pour vous aider à démarrer votre beau projet !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le panneau