Example Ad #1 (only visible for logged-in visitors)

Les étapes du roman : la méthode Snyder

Pour apprendre à écrire un roman, il est possible de suivre les guides et conseils d’auteurs à succès. Blake Snyder, scénariste de métier, a publié un guide « Save the Cat ! », qui est désormais un incontournable de la scénarisation, au cinéma, mais aussi en littérature. Cet article présente la structure proposée par Snyder, en trois Actes.

Acte 1 : Mise en place

• L’image d’ouverture : Première scène de votre roman, elle doit donner le ton, le style et les enjeux de l’intrigue, en présentant le personnage principal.
• L’établissement de la thématique : En une seule scène, le thème (sujet) principal de votre roman doit être présenté, souvent par le biais d’un dialogue avec un autre personnage.
• L’exposition : Il s’agit de plusieurs scènes qui présentent la situation du héros. Le but du héros doit être exposé, ainsi qu’un besoin de changement.
• Le catalyseur : Ou élément perturbateur. En une seule scène, la vie du héros doit basculer et le conduire à avancer de façon brutale.
• L’hésitation : Ensemble de scènes dans lesquelles le héros réfléchit et hésite à prendre une décision. Il finit par décider d’avancer vers l’acte 2.

Acte 2 : La confrontation

• Passage à l’acte 2 : En une seule scène, le héros choisit de tenter des changements dans sa vie. Cela peut être le début d’une quête par exemple.
• L’intrigue secondaire : En une seule scène, un nouveau personnage fait son entrée et représente l’intrigue secondaire : un ami, un mentor, un rival, un(e) petit(e) ami(e). Il doit apporter de la fraîcheur et aussi aider le héros dans son aventure.
• Tribulations et Jeux : La partie la plus longue de l’Acte 2, qui expose ce que le roman a promis à ses lecteurs (exposition de la romance, voyage dans un monde magique, etc). Le héros se démarque en bien ou en mal, vit des aventures qui sont amusantes pour les lecteurs.
• Le pivot central : Milieu du roman, il doit présenter soit une fausse victoire, soit une fausse défaite.
• Les méchants se rapprochent : En plusieurs chapitres, l’antagoniste revient à la charge et le héros en souffre.
• Tout est perdu : En une scène, le héros touche le fond et vit le pire événement de l’intrigue.
• La nuit obscure de l’âme : En plusieurs scènes, le héros apprend de ses erreurs pour mieux remonter.

Acte 3 : La résolution

• Le passage à l’Acte 3 : En une scène, le héros trouve la solution à son problème.
• Le final : Le héros applique ce qu’il a appris pour résoudre l’intrigue.
• L’image finale : Dernière scène qui démontre la transformation du héros.

Il s’agit d’une structure que l’on retrouve surtout pour les scénarios en cinéma, mais qui peut fonctionner pour l’intrigue d’un roman. Il est un bon guide pour les débutants, mais propose une schématisation qui est très utilisée. N’hésitez pas à vous détacher de ces conseils pour y apporter votre propre touche.

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le panneau