Comment faire un atelier d’écriture ? la méthode pour écrire un roman

 

Les peintres ont les Beaux-Arts, les musiciens ont les conservatoires et les acteurs les écoles de théâtre… à chaque art sa formation, son école, son cursus, du plus accessible au plus prestigieux. Personne n’attend d’un apprenti musicien qu’il sache composer une morceau avant même de s’être durement entraîné sur son instrument, ou d’un peintre qu’il produise une toile de maître sans avoir au préalable appris à dessiner.

S’il est généralement admis que, pour devenir un grand artiste, il faut avoir été formé et entraîné (si possible au sein d’une institution prestigieuse), les écrivains ne semblent pas logés à la même enseigne. En France, les premières formations à l’écriture au sein des universités sont apparues il y a quelques années seulement. Plus anciens, les ateliers d’écriture ont pallié, et pallient encore, à ce manque. En quoi consiste un atelier d’écriture ? Et pourquoi s’y intéresser quand on veut écrire un roman ?

 

A quoi servent les ateliers d’écriture ?

Perfectionner son écriture

Si les Masters de Création Littéraire sont assez répandus dans les universités anglo-saxonnes, en France seules quelques unes en proposent et depuis quelques années à peine. Le mythe de l’écrivain torturé qui écrit des chefs d’oeuvre par la seule force de son inspiration divine a encore la peau dure. Pourtant, l’écriture est un art comme les autres, qui doit être appris, apprivoisé, exploré. L’art de raconter des histoires et d’éveiller des émotions avec les mots n’est pas le simple résultat d’une grammaire maîtrisée et d’une orthographe impeccable. Si certains auteurs ont naturellement plus de facilités que d’autres et que, comme pour toute discipline, il y a une part indéniable de talent, l’écriture trouve sa forme la plus aboutie à la suite de beaucoup de travail.

C’est pourquoi, quand on est aspirant écrivain et que l’on peine à trouver sa voix, son style, il peut être intéressant de s’intéresser aux ateliers d’écriture.

Les ateliers d’écriture sont des espaces collaboratifs dédiés à développer la créativité des participants, souvent via des exercices d’écriture. Les textes produits y sont lus et commentés, ce qui permet d’avoir un premier lectorat et de confronter ses écrits à des regards extérieurs.

 

Rencontrer d’autres écrivains

Écrire est une activité éminemment solitaire, d’autant plus si le projet est long. Écrire un roman demande un nombre incalculable d’heures de travail qui s’étalent sur des semaines, des mois voire des années. Des heures passées assis sur votre chaise de bureau en tête à tête avec vous-même. Les problèmes auxquels vous faites face, il y a de grandes chances que votre entourage ne les comprennent pas. Quand on écrit, il est très facile de se sentir seul.

Les ateliers d’écriture peuvent être un bel espace de respiration pour les écrivains en manque de lien social, de connexion avec des personnes qui partagent la même passion mais aussi les mêmes défis, les mêmes difficultés. Un bon moyen de se sentir moins seul dans ce voyage semé d’obstacles qu’est la création littéraire !

 

Se connecter à distance grâce aux ateliers d’écriture en ligne

Vous êtes plutôt introverti et rechignez à partager vos écrits ? Si surmonter cette barrière est un excellent exercice (voire un passage obligé si vous souhaitez être publié un jour), vous n’en êtes peut-être pas encore là dans votre chemin. Plusieurs solutions s’offrent à vous :

Participer à des ateliers d’écriture à distance : beaucoup moins intimidants, les ateliers d’écriture en ligne sont aussi parfaits pour les personnes qui vivent loin des grandes villes et n’ont pas accès à des groupes d’écriture à proximité de chez eux. Faire des exercices… seul chez vous. S’il est intéressant de soumettre ses écrits à un regard extérieur, faire des exercices d’écriture seul reste très utile pour muscler sa créativité, faire des expérimentations stylistiques, entraîner son imagination. Bref, ce sont d’excellents échauffements avant d’attaquer un projet.

Se former à l’écriture à petit budget

Vous pouvez facilement trouver des cours d’écriture en ligne mais ils ne sont pas forcément accessibles à toutes les bourses. Suivre des cours en ligne peut être un excellent moyen de progresser mais si vous n’avez pas les moyens tournez-vous plutôt vers des ateliers d’écriture gratuits car il en existe plein !

 

Comment créer un atelier d’écriture en 5 étapes

Vous ne trouvez aucun atelier d’écriture près de chez vous et vous n’êtes pas tenté par les ateliers d’écriture en ligne ? Vous désirez entrer en contact avec d’autres écrivains de votre région pour partager votre passion et sortir de votre isolement ? La solution est de créer vous-même un atelier !

Peut-être que vous ne vous sentez pas légitime, peut-être que vous vous demandez “qui suis-je pour animer un atelier d’écriture alors que je ne suis pas un professionnel ?”. Le syndrome de l’imposteur frappe facilement les artistes. Rappelez-vous que l’objectif premier d’un atelier d’écriture est de partager sa passion et ses écrits, de rencontrer d’autres auteurs et de progresser en groupe.

Voici 5 étapes pour mettre en place un atelier d’écriture :

Définissez la taille du groupe. L’idéal est un groupe de 8 à 12 personnes, au-delà ce sera plus difficile de laisser un espace d’expression à chacun.

Trouver un lieu. S’il y a assez de place chez vous pour accueillir un groupe, tant mieux ! Sinon renseignez-vous auprès de votre mairie ou de votre Maison des Associations pour voir s’il y a des salles à disposition gratuitement. Si ce n’est pas possible, voyez si vous pouvez louer des salles à la soirée et demandez une contribution financière aux participants pour la location du lieu, sur la base du consentement.

Mettez en place un déroulé pour chaque session. Par exemple : commencer par un temps de présentation pour que les participants apprennent à se connaître, proposer un exercice d’écriture à faire individuellement ou à plusieurs puis garder un temps de lecture des textes produits et de commentaires. Il est important de respecter les horaires de début et de fin de l’atelier afin de prendre soin du temps et des impératifs de chacun. Définissez en avance la durée de la session. En dessous d’1h30, vous risquez de manquer de temps. Au-delà de 3h, peu de gens arriveront à libérer du temps pour venir.

Définissez un cadre et des règles pour les ateliers, si possibles de concert avec les autres participants. Soumettre ses écrits au regard d’autrui est un véritable défi pour certaines personnes, qui se mettent en position de vulnérabilité et placent leur confiance dans le groupe. Aussi est-ce important de respecter la confidentialité de ce qui est partagé et de garder une atmosphère bienveillante. On peut émettre des critiques artistiques sans chercher à anéantir l’ego de la personne en face !

Proposez, pour chaque session, différents exercices d’écriture.

 

7 idées d’exercice pour atelier d’écriture

  1. Décrire une image

Choisissez un tableau, une photo ou une illustration et demandez aux participants de décrire ce qu’ils voient, d’imaginer le contexte ou une histoire autour de l’image. Que chacun se sente libre de se laisser porter par les idées qui fleurissent, c’est le but !

 

  1. Transformer une scène de film

Choisissez une scène de film et montrez là aux participants sans le son. Ceux-ci doivent ensuite écrire un texte à partir de l’extrait : imaginer les dialogues pour s’entraîner à l’écriture de scénarios, ou raconter les événements en utilisant le genre romanesque, au choix !

Cet exercice nécessite un peu plus de logistique puisqu’il faut avoir de quoi diffuser l’extrait (un ordinateur, éventuellement un rétroprojecteur).

 

  1. Utiliser les mots du dictionnaire

Sélectionnez au hasard un ou plusieurs mots dans le dictionnaire : les participants doivent écrire un texte comprenant chacun de ces mots.

 

  1. Inventer un début d’histoire

Inventez une situation, un contexte et demandez aux participants d’imaginer la suite. Par exemple : une femme est assise au bord d’un lac et tient une lettre à la main, un homme retrouve une amie dans un bar et celle-ci est blessée à la tête etc.

 

  1. Partir de la chute

A l’inverse, proposez à vos participants une chute : une situation, une phrase… Il s’agira du point d’arrivée. Les participants devront écrire tout ce qui se sera passé avant.

 

  1. Écouter un morceau de musique ou une chanson

Le principe est le même que pour l’exercice de l’image. Les autres formes d’art sont une source d’inspiration inépuisable puisqu’elles répondent déjà à cette question : comment éveiller l’imagination de la personne qui va regarder, lire, écouter cette oeuvre. Lors d’un atelier, faites écouter aux participants une musique de votre choix et proposez leur d’écrire ce que la musique leur inspire (une histoire, un dialogue, une scène, un poème, des impressions…).

 

  1. S’inspirer d’un objet

Parfois, un simple détail peut emporter l’esprit très loin. Amenez un objet à l’atelier et demandez aux apprentis écrivain d’écrire ce que l’objet leur inspire : une description de l’objet, son mode d’utilisation, son histoire etc.

Ces idées ne sont qu’un échantillon de ce qui est possible. Un exercice d’écriture a simplement vocation à concentrer l’imagination de l’écrivain via des contraintes très simples. Ce qui est souvent le plus difficile quand on écrit, c’est de démarrer. Si vous manquez d’idées d’exercice pour atelier d’écriture, le web, lui, en regorge.

Enfin, n’hésitez pas à proposer des exercices sur des sujets que vous voulez travailler. Vous écrivez un polar ? Créez un atelier d’écriture pour polars. Vous voulez améliorer votre poésie ? Imposez-vous des contraintes stylistiques pour vous entraîner à manier les mots. Il n’y a pas de secret : pour aller au bout de ses projets d’écriture et développer son talent, il faut écrire et s’entraîner. Les ateliers d’écriture sont l’occasion de porter sa créativité dans de nouvelles directions.

Cet article a 2 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le panneau