Ecrire dans un atelier d’écriture

Écrire dans un atelier d’écriture

L’écriture est une activité solitaire. Même si la solitude physique amène une meilleure concentration pour certains, qu’en est-il d’écrire en groupe ? En France, d’année en année, les ateliers séduisent les écrivains amateurs compte tenu de leurs nombreux avantages.

Pour qui, pour quoi ?

Les ateliers s’adressent à toutes les tranches d’âges, de l’enfance à l’âge adulte. Pour les jeunes enfants, les séances peuvent se pratiquer à l’école en atelier. Une séance dure une heure ou plus selon le programme de l’animateur et s’organise en petit nombre de personnes pour favoriser la prise de parole et le temps d’écoute. Les ateliers, qui des fois prennent la forme de stage, se déclinent en deux configurations :

  • L’écriture créative : pour ceux qui aiment jouer avec la langue, pour qui chaque mot constitue une aventure, un bon exercice ou un pari. Pour maîtriser le français sur le bout des doigts.
  • Autour d’un projet : pour ceux qui envisagent de développer et de mener à terme un travail littéraire comme la rédaction d’un roman et sa publication, d’une autobiographie pour ses enfants, d’un livre sur la biographie familiale, etc.

Développer sa créativité

L’atelier s’articule autour d’un sujet, d’un thème ou d’un ensemble de mots contraires par exemple pour produire une création originale. Ces contraintes, sous forme de pari personnel, proposées par l’animateur ou par les participants eux-mêmes, développent la créativité. L’imagination entre au service de l’auteur pour trouver une solution et rendre un texte lisible et cohérent. Le but est de dépasser sa zone de confort tout en mettant en place une pratique amusante.

Apprendre à écrire

Au-delà du plaisir, l’atelier d’écriture permet d’apprendre à écrire. Les bases sont soulevées et de nouvelles techniques sont expérimentées. Les mécanismes de l’histoire ou du récit dans un livre sont également étudiés. L’animatrice distribue ses conseils et ses critiques aux participants pour améliorer leur texte mot à mot et dans son ensemble. Apprendre à retravailler et à remanier sa plume est primordial pour passer du premier jet à un manuscrit littéraire. Chaque personne trouvera son style au sein du stage.

Le groupe : moteur de travail et d’amélioration

Intégrer un atelier d’écriture permet de bénéficier d’une ambiance collective et conviviale. Cette atmosphère chaleureuse est propice aux échanges constructifs entre les participants autour d’un thème nouveau. L’écoute est essentielle. Le participant bénéficie ainsi d’un lectorat attentif. Cela lui permet de vérifier l’impact de son texte ou de sa création sur les lecteurs. En confrontant ses écrits aux regards de l’autre, les séances collectives offrent le moyen de s’améliorer, de se surpasser, voire de dépasser ses collègues.

Le collectif remporte sur la solitude

En s’inscrivant à un atelier, le participant s’impose un rendez-vous avec l’écriture comme il allait autrefois à l’école. Le futur écrivain ne décale plus le moment d’écrire. C’est maintenant, à telle heure, tel jour. L’obligation factuelle contraint la personne à une discipline qui lui ferait défaut s’il était seul à la maison. Là-bas, il fait la rencontre de personnes aussi passionnées que lui. Les échanges portent sur la littérature, le nouveau roman, le métier de l’écrivain, etc. Et surtout, l’apprenti comprend ses forces et ses faiblesses.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le panneau